18 oct. 2012

Il faut avoir les moyens de sa politique ma chère!



Je suis tout le temps surprise de voir les sommes colossales qu'une femme peut investir dans le budget global cheveux. Enfin, pas vraiment surprise mais voilà, on se comprend. Je ne suis pas une crevarde radine mais c'est vrai que mettre 1000 euros dans de fausses locks me dépasse quand même. M'enfin, chacun fait ce qu'il veut de son argent (ou de son découvert bancaire).

Ce qui m'intéresse aujourd'hui, ce sont les femmes qui veulent une excellente qualité de service sans y mettre le prix. Comme le disait @afroO_pean "Il faut avoir les moyens de sa politique ma chère!" 

Alors développons en prenant un exemple dont on m'a parlé: donc une bonne coiffeuse (ni bénévole ni ma meilleure amie) est supposée passer 8h de travail sur ma tête à me façonner une petite merveille de braids sénégalaises bien fines pour gagner 30€? Le beurre, l'argent du beurre, la vache, la prairie et les fesses de la laitière.

Oui c'est possible quelque part au pays en Afrique mais là nous sommes en France, pire à Paris, l'une des villes où le concept du "Time is money" s'applique bien. Ceci n'est donc pas possible Mesdames. Sois vous revoyez vos budgets à la hausse pour une telle coiffure, soit vous optez pour une coiffure moins laborieuse en phase avec le contenu de votre portefeuille. Mais dans tous les cas, respectez le travail des gens.
Voilà, j'ai encore mis ma bouche pimentée dans les affaires d'autrui.
Dans la paix.



Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

8 commentaires :

  1. DI MOI PAS QUE C PAS VRAI C TA FOTO??? TA FAIT TES TRESSES OU? CHEZ KI? C TRO BO. je refuse c un lace wig...Sinon g aussi lu l'article; moi justement, je fai des tresses, parceke sa met long, et ke meme si on les entretien, sa revient moins cher (en cheveux tombés aussi) de les garder loin de tonton peigne et fer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello! hey non, ce n'est pas moi sur la photo (j'aurais bien voulu avoir les mêmes tresses).
      Moi je me tresse. ça revient toujours moins cher et je ne serre pas trop devant donc pas de risque d'alopécie.

      Supprimer
  2. c'est vrai qu'elle est bien coiffée. Je suis d'accord avec toi lydvina, et ça ca dans les 2 sens.30 EUROS c'est peu, mis 100 euros quand même. Alors ne parlons même pas des 1000.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison. La coiffeuse propose (la fourchette est vaste en effet), tu acceptes ou non selon tes moyens. Mais de là à payer 30€.

      Supprimer
  3. Ah mais y a des filles qui font vraiment ça à 30 euros hein, souvent des étudiantes ou des coiffeuses qui préfèrent prendre moins cher pour avoir plus de clientes. Donc c'est pas forcément l'histoire de beurre et l'argent du beurre. Tout est relatif. Mon ancienne tresseuse qui coiffe au salon et aussi à domicile, à la fin, elle disait "donne ce que tu veux" et c'est pas mon amie. Évidemment, tu donnes un prix que tu juges correct mais elle pouvait aussi te lancer directement 100euros, comme une autre que je connais. Donc ça peut aller du simple au triple pour un même service. Comment on juge de ce qui est le "bon prix"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celles qui acceptent 30€ pour 8h de travail ont leurs raisons pour ainsi dévaluer leur travail. On parle bien de 8h de travail manuel, ce que nous-mêmes n'accepterions pas dans le monde du travail. Donc si la tresseuse lance son prix (même 100€), je veux bien qu'on négocie mais pas descendre jusqu'à 30€ pour des petites minis rastas sénégalaises.

      Supprimer
    2. Je suis d'accord avec toi. Ce que j'essayais de souligner juste c'est que tout est relatif. Les 30 euros que tu juges "insultants", d'autres acceptent ça et ne trouvent pas pour autant que leur travail est dévalué. Dans le monde du travail, chacun a aussi son salaire, certains travaillent 35h pour un smic, d'autres n'imaginent même pas de se lever de chez eux le matin pour gagner 1000 euros. Celle dont je parlais, c'est 100 euros pour des grosses tresses qui dépassent l'omoplate. Moi j'ai des tresses jusqu'aux reins, 50 euros, par une autre coiffeuse qui tresse même très bien. Est ce que je pouvais me mettre devant l'autre là pour lui proposer 50 euros ?? Elle allait m'insulter directement! Pourtant ça existe bien ailleurs.
      L' exemple que tu as donné est certes exagéré mais je pense que c'est nous mêmes aussi qui favorisons les prix excessifs avec "il faut avoir les moyens de sa politique". Si tout le monde disait à celle là qu'il a 60 ou 75 euros, elle verrait que ses 100euros là doivent être revus à la baisse au lieu de considérer que c'est "le bon prix". Parce qu'il faut avouer qu'il y a quand même beaucoup d'abus, résultat beaucoup de filles se tressent toutes seules.

      Supprimer
    3. Le prix est fixé quand l'offre rencontre la demande. Au final, qui fixe la notion de "bon prix"?

      Si on le transpose à la consommation: tout le monde (moi inclus hein) veut acheter moins cher ses fruits et légumes et s'en fout complètement de savoir si les agriculteurs ont un revenu à la hauteur de leur travail/investissement (je ne parle même pas de faire du bénéfice). Personne ne veut payer le "juste prix" (différent du "bon prix" qui dans ton exemple devrait être tiré vers le bas par le client). Ce n'est pas parce que l'agriculteur accepte de vendre à perte (au regard du travail fourni et de son investissement) que cette situation est juste.

      Oui il y a beaucoup d'abus et je ne suis pas d'accord avec ces tresseuses qui me dépassent aussi (1000€ des fausses dreadlocks dèh!).

      Au final, le plus simple c'est de se renseigner pour trouver les coiffeuses qui tressent en mode "donne ce que tu peux" ou de se tresser seule (ce qui n'est pas mauvais en soi) au lieu d'aller tempêter devant une tresseuse "chère".

      Dans tous les cas, merci de partager ton point de vue! :-)

      Supprimer