11 juil. 2011

Le Film: Mon coup de coeur Chico et Rita

Blog Afro revue de film - Chico et Rita

J'ai profité de ma carte UGC illimité pour m'offrir une après-midi cinéma en après-midi pluvieux.
Je m'en vais de ce pas vous parler de mon film coup de coeur Chico et Rita.


Bon je vais commencer par la revue du film Case départ, ce sera très rapide je vous avoue.

Case Départ
: le film de tous les débats. Je l'ai regardé sans a priori quant aux polémiques qui déchaînent les passions. 
Pour moi, toutes les scènes que certains ont trouvées comiques ont été mises dans la bande annonce. Je l'ai donc trouvé très plat et ce n'est pas parce que je suis Noire et que je veux défendre l'honneur de mes ancêtres.

Ceci dit, passons à mon coup de coeur.

Revue de Film: Chico et Rita


Synopsis (Allociné): Cuba, 1948. Chico, jeune pianiste talentueux, écoute les derniers airs de jazz venus d’Amérique, en rêvant de s’y faire un nom. De son côté, la belle et sauvage Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs et les bals populaires, où sa voix captive toute l’assistance. Des bordels de la Havane à New York, en passant par Hollywood, Paris et Las Vegas, la musique et ses rythmes latinos vont les entraîner dans une histoire d’amour passionnée, à la poursuite de leurs rêves et de leur destinée.




Revue de Film: Chico et Rita - Mon avis


Le film Chico et Rita a remporté 2 prix et a été nominé plusieurs fois (voir palmarès) après l'avoir regardé, je ne peux être que conquise.
Certaines prises de vue se rapprochent de celles d'un "vrai" film. 
Rita est sensuelle à souhait, elle a une voix suave et tout juste envoûtante.

Le Must du Must: la bande originale de Chico et Rita
La musique est au centre de tout dans ce film.
De la bonne musique Cubaine et du Latin Jazz comme je les aime. Le Film Chico et Rita est un hommage aux grands noms de l'époque (années 50) tels que Bebo Valdés, Dizzy Gillespie ou Charlie Parker.  Je n'avais qu'une envie: prendre la main de mon voisin de strapontin (assez mignon-sucré au demeurant) et commencer à danser.

Pour le côté historique, je me suis replongée dans mes cours de Terminale sur La Guerre Froide avec les relations plus que conflictuelles entre Cuba et les Etats-Unis. De plus, ça m'a fait plaisir d'entendre parler Espagnol dans le film (je n'ai pas pratiqué depuis bien longtemps).

Allez, un petit extrait de "Besame Mucho" pour bien commencer la semaine.


Besos !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire