3 mai 2011

Le Livre: Histoire d'Awu de Justine Mintsa


litterature africaine - Histoire d'Awu de Justine Mintsa


Aujourd'hui, je vais vous parler d'un roman que j'ai beaucoup aimé: Histoire d'Awu de Justine Mintsa

Histoire d'Awu de Justine Mintsa - Synopsis


Awu ne demande chaque jour qu'à coudre sa vie au point de l'amour. Bon père, bon époux, Obame Afane a le courage de ses veines où coule aussi de l'encre rouge. Mais, cathédrale accablante aux fondements jaloux et possessifs, la forêt inextricable, porteuse d'une vie et d'une mort extrêmes, doit toujours triompher.Avec une innocence brutale, Histoire d'Awu raconte l'indicible réalité que vit Awudabiran', dite Awu, comme un cri de tendresse cruelle, dans un village au cœur de l'Afrique noire d'aujourd'hui, quand s'effilent ou s'ensauvagent tous les codes et les repères.


Histoire d'Awu de Justine Mintsa - Mon Brief

Au travers du récit, péripéties comprises, l'auteur Justine Mintsa, traite de la place de la femme, ici Awudabiran, dans une société Gabonaise en mutation entre tradition et modernité.

Awu et sa condition d'épouse.
« En échange de leur fille, la famille a reçu une somme rondelette, des pagnes, de la boisson et du bétail en quantité respectable… » (page 12).
C'est le principe de la dot qui permet à l'homme et à sa famille de "posséder" l'épouse, jusqu'à la mort du mari. A la mort de son mari, Awu et ses enfants sont complètement dépouillés. Awu va donc devoir se battre et ne pas se laisser marcher sur les pieds longtemps.

Awu et son rêve d'épouse.
« Qu’un jour son mari la tienne par la taille et la serre très fort, à lui faire perdre le souffle » (page 15).
Amour, moralité et bonne foi sont les valeurs qu'elles inculquent à ses enfants et qui font d'elle le garant de la stabilité du foyer, même après la mort d'Obame Afane.
Envers et contre tout, Awu veut un mariage d'amour dans une société traditionnelle où le romantisme n'est pas trop à la mode. Elle refuse de n'être qu'une terre fertile pour son mari qui garde toujours en lui le souvenir de sa 1ère épouse défunte.

Bonne lecture!

Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

4 commentaires :

  1. kikou lyly, ça va???
    super tn blog...je l'ai parcouru en entier hier soir...franchement chapeau !!!

    RépondreSupprimer
  2. oui ça va Priss!!! Partage Partage guééééé!

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai lu en première si je me souviens bien ! oui j'avais bien aimé, même si c'était triste. Et au contrôle de lecture je me suis ramassée en confondant le nom du mari et celui de son père lol

    RépondreSupprimer
  4. vous qui avez de lit awu quelles sont les partis qui parle d’amours ?

    RépondreSupprimer