9 sept. 2012

Mon cheveu crépu chez la coiffeuse au Gabon

 
J'ai fait mon retour au naturel en France donc je n'ai pas été au milieu de la marmite au pays, c'est-à-dire au milieu de la pression de mes proches et de toute une société Noire ayant des valeurs esthétiques capillaires différentes des miennes. Je n'ai pas eu donc constamment l'obligation d'expliquer que garder son cheveu naturel tout en ayant le choix de la diversité des coiffures répond bien à mon besoin de vouloir changer de tête quand je le veux. Je suis une femme dis donc!

En allant en vacances au Gabon, j'ai cependant eu quelques appréhensions. Cette vidéo témoigne de mon expérience là-bas. 

Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

9 commentaires :

  1. C'est dommage qu'elles laissent pas leurs cheveux au naturel. C'est joli les cheveux crépu ^^
    Mais en fait que je crois que si elles se les lisses en majorité c'est parce que y'a la "culture occidentale" qui plane. Un peu comme en Chine ou au Japon je ne sais plus mais je crois que c'est le Japon, où la nouvelle mode est de se faire agrandir les jambes et débrider les yeux, et puis aussi se faire un nez plus "Européen".

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ah !! Le peigne à queue !!!! MDR :O En tout cas, moi je ne compte pas le nombre de fois qu'on m'a dit (les proches): "Faut ramollir tes cheveux là hein ?! C'est comment ?" Et moi de répondre: "On ramollit ce qui est dur" Ma nièce m'a tressée 2 fois et une fois elle a voulu utiliser le peigne à queue pour peigner, j'ai dit "Eeeeehhhh STOP !!" Pour le serrage, j'ai bien insisté aussi pour qu'il n'y aitt pas de dégats ... Mais je pense que là bas, on est loin du retour au naturel. Par exmeple, mes nieces avaient des chveux crepus avant, j'ai demandé pourquoi elles avaient défriser, réponse: "On devait faire notre premiere commnunion et Mamam (qui est la mienne), nous a mis le produit" Tchip ! En tout cas, mon dernier week-end, j'ai eu la suprise de voir une rubrique qui parlait de l'entretien du cheveu crépu dans L'Union :D Certes avec des conseils un peu trop arbitraires selon moi, mais c'est déjà ça ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai vu cette revue dans le journal quotidien... un bon début, on verra si ça continue!

      Supprimer
    2. "On ne coiffe pas ÇA !" Mouaahahaha !! J'imagine la mine de la tresseuse et le tchip qui lui brûle les lèvres quand elle le dit.

      Merci pour cette vidéo et cette réaction qui mérite de rentrer dans la bible des répliques cultes anti-nappy

      En revanche c'est dommage que tu n'aies pas échangé avec les filles naturelles croisées là bas, ç'aurait été intéressant de comparer les expériences.

      Supprimer
    3. ah en effet, j'aurais voulu échanger avec elles, mais on se croisait à la va vite! dommage!

      Supprimer
  3. MDR "on ne tresse pas ça!" c'est une phrase culte ça!
    moi pareil il ya 2 ans je suis allée passer quelques jours à Douala et j'ai demandé des vanilles avec mes cheveux à la coiffeuse de ma tante.
    Elle m'a assené d'un violent : on ne défrise pas d'abooord? (avec l'accent qui va avec ^^) et je l'ai entendu chuchoter à son assistante: "elle fait les coiffures des petites filles" ... et elle a redemandé à ma tante qui se coiffait aussi si on ne me défrisait pas les cheveux, comme si je devais avoir sa permission quoi lol Bref ya encore du chemin à faire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "elle fait les coiffures des petites filles" ahaha Les vanilles, c'est pour les petites filles uniquement? MINCE!

      Supprimer
  4. Tu parles du pays. Même ici, y a des coiffeuses qui ne "tressent pas ça" ou alors elles prennent plus cher si les cheveux de la cliente ne sont pas defrises.

    RépondreSupprimer