Affichage des articles dont le libellé est Films et séries. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Films et séries. Afficher tous les articles

11 juil. 2011

Le Film: Mon coup de coeur Chico & Rita

Case Départ: le film de tous les débats.
Mon avis: Je l'ai regardé sans a priori quant aux polémiques qui déchaînent les passions.
Pour moi, toutes les scènes vraiment comiques ont été mises dans la bande annonce. Je l'ai donc trouvé assez plat et ce n'est pas parce que je suis Noire et que je veux défendre l'honneur de mes ancêtres.

Ceci dit, passons à mon coup de coeur.
 Chico & Rita 

Synopsis (Allociné): Cuba, 1948. Chico, jeune pianiste talentueux, écoute les derniers airs de jazz venus d’Amérique, en rêvant de s’y faire un nom. De son côté, la belle et sauvage Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs et les bals populaires, où sa voix captive toute l’assistance. Des bordels de la Havane à New York, en passant par Hollywood, Paris et Las Vegas, la musique et ses rythmes latinos vont les entraîner dans une histoire d’amour passionnée, à la poursuite de leurs rêves et de leur destinée.


Mon avis:
Ce film a remporté 2 prix et a été nominé plusieurs fois (voir palmarès) après l'avoir regardé, je ne peux être que conquise.
Certaines prises de vue se rapprochent de celles d'un "vrai" film. Rita est sensuelle à souhait, elle a une voix suave et tout juste envoûtante.

Le Must du Must: la bande originale. La musique est au centre de tout dans ce film.
De la bonne musique Cubaine et du Latin Jazz comme je les aime. Ce film est un hommage aux grands noms de l'époque (années 50) tels que Bebo Valdés, Dizzy Gillespie ou Charlie Parker.  Je n'avais qu'une envie: prendre la main de mon voisin de strapontin (assez mignon-sucré au demeurant) et commencer à danser.

Pour le côté historique, je me suis replongée dans mes cours de Terminale sur La Guerre Froide avec les relations plus que conflictuelles entre Cuba et les Etats-Unis. De plus, ça m'a fait plaisir d'entendre parler Espagnol (je n'ai pas pratiqué depuis bien longtemps).

Allez, un petit extrait de "Besame Mucho" pour bien commencer la semaine.



4 mai 2011

Le Film: L'Etrangère

Le Film L'Etrangère

Synopsis  Allociné: "Pour protéger son fils de son mari violent, Umay, une jeune femme turque d’origine allemande, quitte Istanbul et retourne vivre dans sa famille à Berlin. Mais les membres de sa famille, prisonniers des valeurs de leur communauté, ne l’accueillent pas comme elle l’espérait. Umay est obligée de fuir à nouveau pour épargner le déshonneur aux siens."



***Mon avis
Umay, une femme libre.
Umay une femme qui se révolte contre le machisme de son mari, de sa famille et de sa communauté.
Umay, une femme étrangère à son mari, étrangère à sa famille.
Rejetée, elle choisit quand même de tendre les mais à sa famille dans un désir de réconciliation. C'est un film bouleversant tant par le sujet traité que par la finesse avec laquelle il est amené au spectateur.
Ne stigmatisons pas une communauté particulière parce qu'on peut retrouver autant de drames partout dans le monde... Malheureusement...
Le film est multi-récompensé et, en sortant de la salle, j'ai bien compris pourquoi!
Hey comment ce film m'a fait pleurer!!! woyewoyewoye!Il y a des répliques comme ça qui ne dépassent complètement: "Tu appartiens à ton mari", "En tant que père, tu es mon échec", "si seulement elle avait été un garçon"...

***L'Etrangère: de la réalité à la fiction
L'affaire Hatun Sürücü a défrayé la chronique en Allemagne il y a quelques années et qui a pu inspirer la réalisatrice lors de l'écriture de L'Etrangère. Le 7 février 2005, le cadavre d'une jeune femme de 23 ans d'origine turque qui avait rompu avec les traditions familiales après un mariage forcé était retrouvé à Neukölln, un quartier d'immigrés du sud de Berlin. Elle a été tuée de trois balles dans la tête. Après quelques jours d'enquête, la police arrêtait trois suspects : les propres frères de la victime, âgés de 18, 24 et 25 ans." (source Allociné)



7 mars 2011

La série Treme: la Nouvelle Orléans en Musique


Série Treme
Rob Brown
Je suis de ceux qui ne peuvent pas (ou très peu!) étudier dans le silence. D'ailleurs, je n'ai pas beaucoup fréquenté la Bibliothèque à la Fac: Trop de silence pour mon cerveau qui sonnait creux en mathématiques financières!

Au boulot, j'ai eu la chance d'avoir pour voisin de bureau un DJ!! yeah! Le must pour travailler en musique. Le plus top c'est qu'il sait d'avance ce qui va me plaire.

C'est ainsi qu'il m'a fait découvrir cette série: TREME

Série Treme

L'histoire se déroule dans la Nouvelle-Orléans post-Katrina et raconte la reconstruction de l'un des plus vieux quartiers historiques de la musique et de la culture afro-américaine après Katrina. Rien à voir donc avec les scénarii classiques: Police Vs Méchants gangsters ou Complot Extra-terrestre.
Ce sont des personnes lambdas qui se battent contre le système étatique et les assurances pour leur dignité.

J'ai appris grâce à cette série qu'il y a des Indiens Noirs appelés « Black Indians ». Ce sont des afro-américains qui essaient de perpétuer leur héritage indien. Ils défilent lors du Mardi gras, à la Nouvelle-Orléans et l'un des personnages de la série fait partie de cette tribu.




La BO est juste tip top cool! Des cuivres, du piano, des voix chaudes... tout ce qu'il faut pour un bon cocktail Blues & Groovy.
Certains acteurs sont d'ailleurs de vrais musiciens dans la vie: Kermit Ruffins, Elvis Costello, Allen Toussaint, Dr John et les membres de Treme Brass Band et Rebirth Brass Band.

Bonne série et bonne BO!

7 déc. 2010

Le Film: Ijé avec Geneviève Nnadji et Omotola Jalade

Genevieve Nnadji - NOLLYWOOD


Je suis une bonne adepte des films Nollywood et en particulier, ceux de Geneviève Nnadji (non pas De Fontenay)!

Je l'ai découverte grâce à une amie qui n'arrêtait pas de me dire "ooh j'ai regardé un film naija (Nigérian) avec une fille-là qui est trop belle, je te jure!"

Certes, il m'a fallu habituer mon oreille à l'accent particulier mais j'ai regardé les 2 volets du film "Blood Sisters" avec Geneviève Nnadji et Omotola Jalade qui sont de bonnes actrices.

Quelques années après, les 2 protagonistes de "Blood Sisters" se retrouvent dans le film "Ije" et je regrette de ne pas pouvoir aller à sa sortie au cinéma parce que je suis tout simplement en France.

Le Film: Ijé avec Geneviève Nnadji et Omotola Jalade