19 oct. 2015

Afrostream & Chill: La série Before 30

Afrostream and Chill: série Before 30

"Même avec la pasteurisation, toute chose a une date de péremption. J'ai entendu dire un jour qu'arrivée à l'âge de 30 ans, une Nigériane atteint la sienne. La seule pasteurisation qu'il lui reste est le mariage.  Mais que sacrifierait-elle pour éviter la péremption? Renoncerait-elle à l'amour? Abandonnerait-elle la famille? Sacrifierait-elle sa foi? Ou encore l' amitié? Quoiqu'elle fasse le sablier s'écoulerait et le temps filait à toute allure..." 

Ainsi commence le premier épisode de "Before 30", une série Nigériane que j'ai regardée hier soir sur Afrostream.


4 amies, Temi, Ama, Nkem et Asha, vivant à Lagos face à la pression sociale: se marier avant l’âge de 30 ans et garder son mari envers et contre tout.
*J'entends d'ici quelques-unes d'entre vous tchiper et fermer l'article: ne tuez pas le messager svp*

Afrostream and Chill: série Before 30

Afrostream and Chill: série Before 30

On suit les 4 femmes, aussi différentes les unes que les autres, à travers les yeux et la voix de Temi, une avocate de 27 ans engagé dans ce love struggle et bien décidée à obtenir son diamant (au propre comme au figuré).


Je ne vous refais pas le topo. C'est une sorte de An African City (d'ailleurs où est la saison 2??).
Le format est court (7 épisodes de 30mn), les actrices sont belles, riches et parfaites.

Aux adeptes des scenarii à joutes intellectuelles, je vous le dis d'avance, ce n'est pas une série à regarder pour réfléchir. Personnellement, c'est le genre de séries que je regarde pour faire passer le blues du dimanche soir en douceur, du léger, du rêve...Ha! Mais comme pour An African City, j'attends un peu plus d'intrigue, d'obstacles, de situations rocambolesques, et inattendues  (un peu de piment quoi!) pour la saison 2.

Afrostream and Chill: série Before 30

Afrostream and Chill: série Before 30

A date, la série est disponible uniquement sur Afrostream en France et les épisodes sont en VOSTF pour les non-bilingues.



Besos!

Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire