18 janv. 2012

Le Livre: La Bâtarde d'Istanbul de Elif Shafak

La Bâtarde d'Istanbul d'Elif Shafak


"A la fin des années 1990, chez les Kazancifamille turque d'Istanbul, les femmes sont de grandes amoureuses, tandis que les hommes ne vivent pas vieux. Chez les Tchakhmakhchian, installés à San FranciscoRose abandonne son époux et se remarie avec un Turc. Armanouch, sa fille, se rend à Istanbul et rencontre Asya, la plus jeune des Kazanci, la bâtarde. Peu à peu, les secrets se révèlent."

Mon avis:
J'ai appris que les habitants d'Istanbul s'appellent les "Stambouliotes". On en apprend tous les jours en ouvrant un bouquin!

Je l'ai lu en 2-3 jours tellement j'ai été captivée par l'histoire de ces deux familles liées par  le passé tragique à la fois historique et familial, la description de la mort prématurée des hommes Kazanci avant l'âge de 40 ans, l'histoire des chats Kazanci, les habitudes culinaires des deux familles, le scepticisme d'Asya la bâtarde, les lourds secrets de famille, la vie quotidienne à Istanbul, l'anticonformisme effronté de Zeliha... 

Tout cela avec ironie et humour romanesques. Je me suis surprise à éclater de rire dans le métro sous le regard interrogateur de mes voisins. Je pense le relire et acheter les autres romans d'Elif Shafak.

Extraits

"Règle d’Or de la Prudence Féminine Stambouliote:
Ne jamais répondre lorsqu’on est harcelée dans la rue. Une femme qui répond à son harceleur, a fortiori une femme qui insulte son harceleur, ne fait qu’attiser l’enthousiasme de ce dernier!"

"Règle d’Argent de la Prudence Féminine Stambouliote:
Ne jamais perdre son sang-froid lorsqu’on est harcelée dans la rue. Une femme qui perd son sang-froid face à son harceleur est perçue comme excessive, ce qui ne fait qu’aggraver sa situation!"


Ces 2 règles peuvent vous servir si vous êtes Noire et que vous vous promenez du côté des stations de métro Château D'eau et Strasbourg Saint Denis (hauts lieux des racoleurs pour salons de coiffure afros).

*Afro Mango*

Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

1 commentaire :

  1. Le titre du livre est sans détours! lol. À voir!
    je suis 100% d'accord sur ce que tu dis à Château d'Eau, il ne faut jamais répondre même lorsqu'on nous insulte. Dis toi qu'un de ces malpolis m'a insultée parce que j'avais mieux a faire que de le laisser me prendre le bras et me touchercomme si on avait elevé les cochons ensemble! Il m'a insultee une fois et il la repetee l'insulte pour etre sure que j'avais bien entendu comme je ne repondais pas C'est vraiment pas un endroit sain Chayeau d'eau

    RépondreSupprimer