12 juil. 2011

Entreprenariat: soutenir les talents Noirs

Cet article, je l'écris d'une traite. Sans retouche. Sans fioritudes.

Cet article est un coup de gueule contre l'attentisme moribond et rampant qui fait mourir dans l'oeuf beaucoup de projets intéressants.

On ne parle pas assez de contribuer à une meilleure visibilité des talents Noirs sur la scène internationale (tous domaines confondus).
Ou du moins, on en parle mais ces paroles ne trouvent aucun écho dans les cervelles et la poche lorsqu'il s'agit de passer au CONCRET.
Pour dire comme au pays: "mouf! tu parles dans le vent".

J'avoue ne pas avoir l'âme d'une entrepreneuse. Du moins, j'ai la volonté de l'être mais pas L'IDEE. J'ai fait des études de gestion d'entreprise et marketing mais pour moi, ça se résume à gérer l'existant. C'est pourquoi je suis partante pour encourager les projets novateurs, bien étudiés et sérieux (à coup de business plan et tout le tremblement). D'ailleurs il y a bien une chose que j'aime dans ce parfum qui plane aux Etats-Unis: le parfum de ceux qui osent se lancer.

Plusieurs freins existent, ne soyons pas naïfs.

> Les problèmes personnels
- J'ai le projet de me lancer dans .....
- Aaah trop génial! tu devrais le faire! Franchement Soutien, peace, represent! Black power!
- Merci beaucoup de ta confiance. Tu es partant?
- Humm ça dépend, pour faire quoi?
- Pour le financement et puis tu sais que je n'ai pas encore de fonds pour rémunérer du personnel...
- Aaah mon frère, stoppe-là! J'ai mes problèmes hein!

> La peur de ne pas avoir de ROI
On a aussi souvent peur de voir notre capital disparaître avec notre argent dans la nature. Cela me rappelle cet homme qui a convaincu ma tante au pays d'investir 1500€ dans son projet de taxi brousse. L'homme a bien fait la bringue avec le pactole et ma tante n'a pas vu la couleur du 1er client du fameux taxi.

Mais il n'y a pas que ces exemples malheureux.
L'Histoire est truffée d'opportunités que certains ont décidé de saisir et de soutenir. Une fois lancées, ces personnes, telles des femmes enceintes remplies d'appréhension, se demandaient même peut-être si elles seraient à la hauteur. Mais malgré et contre tout (et tous), elles ont persévéré pour enfin toucher leur rêve.

Je ne vais pas vous faire l'apologie de FashizBlack Mag. Vous faites peut-être partie de ces 20 000 lecteurs prompts à plébisciter la version web.


Il est fin temps de soutenir CONCRETEMENT la version papier.

Ce n'est pas un don. Déjà que l'Etat Français a besoin d'encourager les gens en déduisant les dons des impôts... (au final, on ne donne pas vraiment non? enfin bref).

C'est une pré-commande de son magazine favori.
J'ai un pincement au coeur quand je vois les membres du magazine devoir spammer le peuple pour obtenir 3.5€.

Figurez-vous que j'ai bien l'intention de dire à mes enfants:
"J'ai connu les débuts de ce magazine quand j'étais jeune. J'ai même investis 5000€ dedans" (le mytho des parents qui estrapolent toujours).

Alors, ne gachez pas tout!

Vous avez le choix: Cliquez ICI ou dans l'encart "Votre FBM Papier pour 5$ = 3.5€"  juste en haut à droite de ce blog.

Vous avez aimé ce post? Abonnez-vous à la Newsletter

1 commentaire :

  1. Malheureusement ce problème n'est pas nouveau !
    Vous ouvrez les yeux avec Fashizblack qui galère à mobiliser ses fans et vous oubliez tous ces magazines qui ont tenté eux aussi l'aventure et qui ont aujourd'hui disparu ... Shenka, Color ...

    Les magazines "black" n'ont pas besoin d'un coup de pouce une seule fois mais d'un vrai soutiend de la communauté. Il fauta acheter, prendre des espaces publicitaires ... choses que malheureusement personne ne fait. Et on voit le résultat ! La pluspart des magazines existant aujourd'hui ont du mal à joindre les 2 bouts. Si fashizblack sort en format papier ils s'en rendront vite compte ! Le bonheur n'est pas devant eux et les galères vont vite s'accumuler !!!

    RépondreSupprimer